Alexis Aubenque

#1
Un petit coucou pour dire que je suis ravi de la renaissance de ce forum, et encore plus fier de faire partie de cette équipe de grands malades :)
Le nouveau site est tout juste sublime et super fluide, la vie est belle :)

Re: Alexis Aubenque

#7
Alexis !! Merci ami. On est ravis que tu sois de nouveau dans notre aventure. J'en profite pour dire que lorsque Bragelonne a commencé, y 4 libraires qui nous ont vraiment soutenus tout de suite. Parmi ces 4 libraires, il y avait Maxime Chattam qui fut le premier à commander nos romans, mais pas à les travailler (le fada nous a annoncé qu'il partait écrire, et nous avons tous ri) ; Alexis Aubenque ici présent, qui fut le premier à vendre 500 Légende à lui tout seul dans sa librairie et qui eut donc la chance de recevoir Gemmell en dédicace. Guillaume Missonnier (y a pt'êt une consonne en trop), qui bizarrement aujourd'hui bosse chez Bragelonne (parce qu'on a eu pitié). Et Laurent de la librairie de Provence, aujourd'hui diffuseur et ayant diffusé du Bragelonne quelques années durant. Qu'ils en soit tous les 4 remerciés (Même toi Laurent dont les commandes en tant que libraire était merdiques, mais derrière tu assurais et au moins tu avais toujours l'intégrale de Rivière Blanche, rien que pour ça tu es béni). Et ça ne veut pas dire que d'autres ne nous ont pas ouvert leurs portes (ou plus) rapidement. Il y a eu des rencontres extraordinaires, au Virgin Champ (Pour les plus jeunes, Virgin était une enseigne qui cartonnait sur les littératures de Genre), A la Fnac Nancy, mais aussi comme on les appelait et les appelle toujours, Madame Dialogue, à Brest, Madame Molière en Belgique ou Rebecca en Suisse. Sans la poignée de libraires qui nous a souri de suite, puis de poignée une petite armée (coucou à toutes celles et ceux qui nous ont aidé sur les salons du livre ces dernières années), Bragelonne n'aurait pas pu faire ce parcours. Bragelonne n'aurait même pas dépassé sa première année parce que, ça reste entre nous, si les bouquins ne s'étaient pas vendus tout de suite, on serait morts, on n'avait pas de quoi payer l'imprimeur. Mais chut !! Heureusement, rien ne se sait sur un chat ou sur internet. Et personne ne me reconnaîtra derrière mon pseudo. Mais revenons à l'au-then-tique. Alexis, mille bisoux.

Re: Alexis Aubenque

#8
Merci Alain :)
Je vais faire plus court que toi, juste que c'est un rêve éveillé que de faire partie de cette maison d'édition :)
J'ai vu que le thriller et le suspense cartonnent de plus en plus chez vous et en particulier en numériques où vous battez bon nombre de maisons plus anciennes sur le Polar :)
Une fois de plus, je suis trop fier de faire partie de cette maison, et qui n'a jamais perdu son objectif, à savoir de donner du rêve aux gens, de rester proches des lecteurs, des auteurs, et tout ça dans la bonne humeur et la bienveillance :)
Bref, je suis un homme heureux :)

à très bientôt :)

PS : quoi ? c'est relou de finir toutes ses phrases par des émoticônes ? :lol:
cron