Page 1 sur 1

Saga Sharakhaï (Bradley P. Beaulieu)

Publié : jeu. août 27, 2020 2:22 pm
par Sia.
Bonjour,

Voici une erreur repérée dans la version ebook (Bragelonne, GF) du tome 1 de la saga Sharakhaï :
« Si tu ne veux pas choisir », a-t-il dit, « je fais le faire à ta place. » Et Rafa est mort devant moi.
Remplacer fais par vais.

J'enchaîne avec le tome 2 !
À bientôt.

Re: Saga Sharakhaï (Bradley P. Beaulieu)

Publié : jeu. août 27, 2020 2:32 pm
par Mr Whiskers
Merci !
Et bonne lecture !

Re: Saga Sharakhaï (Bradley P. Beaulieu)

Publié : mer. sept. 16, 2020 3:21 pm
par Sia.
Bonjour,

Voici les erreurs repérées dans la version ebook (Bragelonne, poche) du tome 2 de la saga Sharakhaï :
  • « Elles remontèrent les pentes sableuses dans le sens du vent et s’arrêtèrent juste avant d’attendre la crête. »
    Remplacer attendre par atteindre.
  • « Emre et Lémi marchaient à grands pas dans les rues des Bas-fonds, Lémi le Frêle à ses côtés. »
    Remplacer Emre et Lémi marchaient par Emre marchait.
  • « — Garde-les pour le jour où nous serons libres et pleure de joie. »
    Remplacer pleure par pleurerons.
  • « Elle était presque prête à mettre un terme à leur règne cruel. »
    Remplacer était presque prête à par n'était pas loin de.
  • « L’asir la fit retourner vers Macide […]. »
    Ajouter se devant retourner.
  • « Pourquoi cela s’est-il passé ainsi ?

    Oui, pourquoi cela s’est-il passé ainsi ? »
    Supprimer le blanc entre les deux phrases.
  • « Les trois guerrières se dirigeaient vers la sortie […]. »
    « Il regarda Zaïde, puis les trois Vierges […]. »
    « Les trois guerrières s’immobilisèrent deux pas devant Yusam. »
    Remplacer trois par quatre (dans les 3 phrases).
  • « Elle observa le saraşan […]. »
    Remplacer saraşan par savaşam.
  • « Mais si nous regagnions à Almadan […]. »
    Supprimer le à devant Almadan.
  • « Il se pourrait bien que ce soit lui qui ait choisi Azad comme victime. »
    Problème de cohérence dans le récit (attention, spoil !) : deux pages avant, Çeda, qui vient de prendre conscience que sa mère a tué un Roi, et Emre s’interrogent sur l’identité dudit Roi. Peu après, au cours de la même discussion, Çeda lâche la phrase ci-dessus comme si elle savait depuis longtemps que ce Roi mort était Azad, sans qu’aucun indice n’ait été donné entre-temps.
  • « Il ignora donc Kulaşan et se dirigea droit vers le Roi aux Yeux de Jade. »
    Remplacer Kulaşan par Alaşan.

Bonne journée !

Re: Saga Sharakhaï (Bradley P. Beaulieu)

Publié : dim. oct. 11, 2020 7:37 pm
par Sia.
Bonsoir,

Voici les erreurs repérées dans la version ebook (Bragelonne, poche) du tome 3 de la saga Sharakhaï :
  • « […] l’asir à la couronne qui avait baisé la main de la jeune fille […]. »
    Remplacer la main par le front (voir T1 et T2).
  • « […] une terrible brûlure irradia son bras droit. »
    Ajouter dans entre irradia et son.
  • Cette nuit-là, un groupe composé de Ramahd, de Meryam – sous l’apparence d’Amaryllis […]. »
    Remplacer sous l’apparence d’Amaryllis par se faisant passer pour Amaryllis (qui revêtait d’ailleurs l’apparence d’une tierce personne à ce moment-là).
  • « — Yusam […] est mort la nuit dernière. »
    Incohérence : Il est mort lors de la Nuit des Innombrables Lames (voir T2), qui a eu lieu quatre semaines plus tôt.
  • « […] puis laissa la jeune fille l’entraîner près du feu naissant. »
    Incohérence : Elle n’a pas eu le temps d’allumer un feu avant leur combat.
  • « Et il lui est arrivé de dire qu’elle et Devorah étaient d’accord sur telle ou telle sujet. »
    Remplacer telle ou telle par tel ou tel.
  • « Et quand les Rois l’apprendront – à supposer qu’il ne le sache pas déjà […]. »
    Remplacer il ne le sache par ils ne le sachent.
  • « Ramahd savait qu’il fallait mieux obéir. »
    Remplacer fallait par valait.
  • « […] la première fois lorsque Meryam et lui s’étaient glissés dans l’esprit de Brama pour découvrir où les Rois cachaient leurs élixirs de jouvence […] »
    Remplacer le premier Brama pour découvrir où par Tariq pour découvrir, grâce à Brama, où.
  • « Elle traça le sigil sur le marbre avant d’ajouter mort et invocation. »
    Erreur de traduction : « Elle traça, sur le marbre, le sigil combinant les signes mort et invocation. »
  • « […] les Vierges s’étaient interposées entre le Roi des Lames et l’ehrekh. »
    Remplacer Lames par Rois (il s’agit de Kiral et non de Husamettín).
  • « […] permettant au vent de jouer avec ses boucles de cheveux. »
    Remplacer ses boucles de cheveux par les boucles de ses cheveux.
  • « […] des histoires que Sümeya et Kameyl découvriraient sous un jour différent. »
    Remplacer Kameyl par Melis.
  • « Il [le sang de Çeda] a été pris quand elle était sans connaissance dans le palais de Sukru. »
    Remplacer Sukru par Husamettín.
  • « Et vous savez que ces histoires ont tendance à embellir à chaque narration. »
    Ajouter s’ avant embellir.
  • « La première fiole devait contenir celui de Çeda – il l’avait récupéré quand elle était enfermée dans un cachot de son palais et envoyé à Meryam [...]. »
    Incohérences (et redondance) : Çeda a été enfermée dans un cachot du palais de Husamettín et non de Kiral. De plus, ce dernier n'a pas envoyé la fiole à Meryam, mais lui a apporté en main propre.
  • « Si nous le [Onur] tuons, ses guerriers se battront à nos côtés. Les Kadris et les Masals, du moins. »
    Supprimer Kadris et les (les Kadris ne se sont jamais ralliés à Onur).
  • […] il avait accepté que les quatorze Oubliés embarquent […].
    Remplacer quatorze par dix-sept.

Re: Saga Sharakhaï (Bradley P. Beaulieu)

Publié : dim. oct. 11, 2020 8:13 pm
par Sia.
J’aimerais également revenir sur quelques incohérences plus générales (même si vous ne pourrez sans doute rien y faire)…

(Attention, spoil !)
  • Dans le tome 3, on lit : « Onur savait qu’Ahya avait assassiné Azad, bien entendu – tous les Rois le savaient –, mais jusqu’à présent, seul Ihsan avait découvert que Çeda était sa fille. »
    Cela est faux. Tous les Rois savent que la mère de Çeda se prénommait Ahyanesh ; elle le dit au moment d’intégrer les Vierges. En revanche, ils ignorent que la femme qui a tué le roi Azad se nommait Ahyanesh. Si je me souviens bien, seul Cahil le sait ; Çeda le lui apprend lorsqu’il la torture (voir T2).
  • Dans le tome 3, on fait plusieurs fois référence à un événement qui aurait réuni Rümayesh, Brama et Çeda, mais celui-ci n’est jamais relaté. On apprend simplement, et au compte-gouttes (ce qui demande un effort de reconstitution), que l’ehrekh pourchassait Çeda, qui lui aurait tendu un piège dans le temple de Nalamae avec la contribution de Brama, et que ce piège se serait retourné contre Brama, qui s’est fait torturer par Rümayesh pendant un long moment avant que Çeda ne parvienne à emprisonner cette dernière dans la gemme que Brama portera plus tard autour du cou. Tout cela, rapporté de manière très décousue tout au long du livre. Dommage…
    Edit : En tentant de me renseigner, j’ai appris que l’auteur a écrit des nouvelles qui se déroulent entre les tomes 2 et 3, dont une qui raconterait cette histoire… Pour le coup, je n’aurais pas été contre le fait qu’il en reparle brièvement, plutôt que d’en faire de vagues rappels.

Malgré de nombreuses incohérences et répétitions dans les tomes 2 et 3, cette première partie de saga fut agréable à lire. Vivement la suite !

Bonne soirée à vous.

Re: Saga Sharakhaï (Bradley P. Beaulieu)

Publié : lun. oct. 12, 2020 7:57 am
par Mr Whiskers
Merci pour ces retours !